Comment réaliser un audit technique en référencement naturel ?

Parmi les critères importants en référencement, il y a notamment les contenus et les liens. Cependant, l’aspect technique a également un poids non négligeable lorsqu’il s’agit de positionner un site dans les premiers résultats des moteurs de recherche. J’ai donc décidé de vous partager ici les points les plus importants à analyser afin d’être sûr que son site est techniquement à peu près en bonne santé.

Le site doit être facilement lu par les moteurs de recherche

Lorsqu’un moteur de recherche passe sur un site internet, il ne voit que la partie « cachée » ou « immergée » de votre site internet c’est-à-dire le code source. En effet, il ne voit pas les contenus bien mis en page mais des lignes de codes :

code-source-dun-site-audit-technique

Il est alors indispensable que le moteur de recherche puisse bien comprendre ce code source. Les sites sont aujourd’hui majoritairement développés en HTML, il est donc conseillé d’éviter les formats suivants, peu compréhensibles par les moteurs de recherche :

  • Le Javascript (même si Google le comprend de mieux en mieux)
  • Le format Flash ;

 

De plus, pour faciliter la compréhension de vos contenus par le moteur de recherche, évitez les erreurs suivantes :

  • La meta robot NoIndex ;
  • Les liens nofollow ;
  • Erreurs 404 et erreurs 500 ;
  • Boucles de redirections ;
  • Des images sans texte alternatif ;

Si vous passez par un consultant SEO pour réaliser cet audit, vous devriez retrouver de nombreux détails sur l’ensemble de ces points.

Vérifier l’indexation

Une fois que le code source d’un site est optimal, il faut donc savoir si Google et les autres moteurs de recherche acceptent de l’indexer (c’est-à-dire de l’ajouter dans leurs bases de données). Pour cela, vous pouvez utiliser les commandes et outils suivants :

  • Tapez la commande « site:www.exemple.com » pour connaitre un nombre approximatif de pages indexées ;
  • Utilisez la search console de Google pour voir le nombre de pages indexées ;

Si vous ne voyez aucun résultat avec ces deux méthodes, cela signifie que votre site est inexistant pour Google ou Bing. Si vous n’avez pas les compétences pour approfondir le problème et comprendre ce qu’il se passe, n’hésitez à faire appel à un prestataire web.

A noter qu’il est impossible de savoir exactement combien de pages sont indexées par Google. Vous aurez toujours des chiffres approximatifs.

 

Vérifier les Entêtes HTTP

Afin de mieux comprendre pourquoi certaines pages sont indexées ou ne le sont pas, le premier réflexe est d’aller vérifier les en-têtes HTTP renvoyées par le serveur des pages de votre site. Voici les principaux en-têtes que vous pourrez rencontrer :

  • 200 : tout va bien ;
  • 301 : redirection permanente ;
  • 302 : redirection temporaire ;
  • 404 & 500 : page d’erreur ou erreur serveur.

Toutes vos URL doivent renvoyées un code 200 pour être indexées !

 

Éviter les erreurs 404 et les redirections inutiles

Un site avec de nombreuses erreurs 404 ou 301 ne sera pas considéré comme pertinent par les moteurs de recherche. Ainsi, comme ces derniers seront frustrés de tomber sur trop de pages non qualitatives, ils limiteront leur passage et les ressources accordées à votre site !

Un conseil : corrigez toutes vos erreurs 404 et 301 et vérifiez régulièrement votre site pour être certain qu’il soit en bonne santé !

 

Optimiser les URL

Les moteurs de recherche n’aiment pas vraiment quand les URL sont trop longues et composés de caractères spéciaux (l’internaute aussi d’ailleurs). Faites donc en sorte que vos URL soient les plus propres et pertinentes possibles. Intégrez vos mots clés principaux de manière à rendre chaque URL compréhensible facilement !

Voici les critères pour rendre votre URL parfaite :

  • Ne pas être trop longue (évitez de dépasser les 100 caractères) ;
  • Ne contenir ni majuscules, ni accent, ni caractère spéciaux, ni ponctuation (apostrophes…) ;
  • Ne doit pas contenir un paramètre « ? ».
  • Une URL sans / et une avec / ne doit pas être accessible avec un contenu identique (faire une 301)

 

Vérifier la présence de certains fichiers et contenus

Pour faciliter la navigation des robots des moteurs de recherche, n’hésitez pas à intégrer les fichiers suivants sur votre site :

  • Plan du site ;
  • Sitemap XML;
  • Fichier robots.txt;
  • Flux RSS;

Cela permettra permettra d’indiquer en un seul clic tous les contenus d’un site web mais aussi de donner des directives aux moteurs sur ce qu’il doit indexer ou non (avec le fichier robots.txt)

Voici la liste des principales vérifications techniques à réaliser. Cependant, cette liste n’est évidemment pas exhaustive et d’autres critères techniques doivent aussi être vérifiés lors d’un audit comme le temps de chargement, la compatibilité mobile et la duplication de contenu.

 

Laissez un commentaire